Faure, président? Mais oui, bien sûr!!!

Crédit photo: wwwnalairfr.20minutes-blogs.fr

Crédit photo: wwwnalairfr.20minutes-blogs.fr

Avant toute chose, j’aimerais que ce soit bien clair. J’écris ce post avec pour unique but d’amuser la galerie. Rien d’autre hein! Bon, maintenant, dites moi: Chez vous, y-en-a-t-il qui contestent le président? Pas la peine de répondre, je connais déjà la réponse et c’est oui. Le contraire m’étonnerait puisque même Dieu fait pas l’unanimité, dit-on. Mon pays le Togo ne déroge donc pas à la règle, toutefois, je compte bien justifier et faire ratifier par tous, la présence de notre Faure national à la tête de notre pays. Tout ça à l’aide de 5 beaux alibis.

1- Système Père en Fils, nous faisons office d’exemple pour d’autres pays: Et oui, le Gabon par exemple. Après Omar Bongo le père, Ali Bongo le fils  a pris le relais au pouvoir. Selon vous, d’où leur est venue cette inspiration là? Elle n’est pas tombée du ciel en tout cas hein. Et même Abdoulaye Wade a voulu tenter ce système. Mais il avait juste un peu oublié le mode d’emploi. Il faut d’abord passer de l’autre coté de la ligne Papa Wade. Si tous ceux là ont décidé de nous emboîter le pas, c’est que nous sommes sur la bonne voie, ou bien?

2- Les Etats Africains sont des monarchies démocratiques: Je me rappelle que l’année dernière, un journaliste britannique avait posé cette question au président Robert Mugabe après sa victoire à l’élection présidentielle du Zimbabwe :- Journaliste: « M. le président, ne pensez-vous pas que 89 ans serait un âge idéal pour se reposer et prendre sa retraite? »– Et Mugabe de répondre: « Avez-vous déjà posé cette question à la reine Elizabeth ou elle concerne uniquement les leaders Africains ? ». Le président est-il en train de se comparer à un roi? Aaah ça. Les présidents africains ne sont désormais plus  » son excellence » mais plutôt « votre altesse ». Quand on est roi, on l’est à vie. Et quand un roi meurt, c’est son fils qui devient roi. Point, barre.

Crédit photo: Flickr.com, par Brmurray

Crédit photo: Flickr.com, par Brmurray


3- En Afrique, ça marche plutôt bien en mode Coup-d’Etat et non en mode Election: Ils sont nombreux à être passés au pouvoir comme ça. Alors mon frère, si tu veux le pouvoir ou du moins, si tu veux du changement, tu sais ce qui’il te reste à faire. Ne perds pas ton temps avec les élections. Cependant, j’aime autant mieux te prévenir: La cellule qui retient le premier qui a tenté le coup là est petite, mais lui même, il est « beaucoup ». Y aura t-il suffisamment de places pour vous deux au cas où tu te fais prendre? En tout cas, bonne chance

4- Nous ne sommes pas seuls, il y a aussi la dynastie « John » au Ghana et personne ne dit rienDes Gnassingbé, on en a connu que deux, Eyadema et Faure. Tu multiplie par 2 et tu trouve le chiffre de notre pays voisin, c’est à dire, 4. De John Jerry Rawlings, on est passé à John Kufor, puis John Atta-Mills (paix à son âme) et enfin John Mahama, président en exercice de la République ghanéenne. Alors??? C’est pas de l’arnaque ça? Togolais, dites vous qu’il y a pire ailleurs et estimez vous heureux.

5- Je n’ai pas de cinquième raison; trouvez-en une vous-mêmes: Moi non plus, je ne fais pas l’unanimité, par conséquent, il y en aura qui ne seront pas convaincus par mes justificatifs. Cependant, c’est un fait. Qu’on le veuille ou pas, c’est lui notre « boss » et le fait qu’il le demeure encore longtemps n’est pas à exclure. Alors, pour ceux qui ne sont ses fans, trouvez vous une bonne raison de l’approuver, «humouristiquement» parlant, comme chef d’Etat et faites moi savoir en laissant un commentaire juste en dessous.

PS: Je le répète encore une fois: Faut pas fâché hein! Moi s’amuser.

The following two tabs change content below.
mareklloyd
Qui cherche trouve. Mais, le plus dur n'est pas de trouver ce que l'on cherche, mais c'est de supporter ce qu'on a trouvé, puisqu'on l'a cherché!!! ASSUMES TOI.