Crédit: ccmgrdr.org

Crédit: ccmgrdr.org

Vieux père, vieille mère, tu viens d’arriver en Côte d’Ivoire ? Ah, y a des choses que guides touristiques disent pas deh. Prends Top 10 là cadeau. Ça pourrait servir.

1-      Pour mieux t’intégrer, en préfixe isolé de ton nom (ou surnom), tu mettras DJ : Tout le monde se nomme DJ en Côte d’Ivoire. Ainsi, nous avons l’imam DJ Arafat, le natif de Bordeaux DJ Debordo, le Grand-père DJ Moriba, DJ Gbagbo, DJ Ado et j’en passe. Donc, désormais, moi c’est DJ Marek.

2-      On n’est pas DJ dans l’air comme ça aussi hein ; soit tu danses, soit tu crées pour toi : Pour une intégration parfaite en Côte d’Ivoire, il faut que tu sois capable de « tuer » avec pas de danse. Si tu es un babatchè dans wéyass là, aaahh, c’est que c’est gaté cohan. Mais si tu trémou aussi bien soldat allemand de Deuxième Guerre mondiale là, hmmm, c’est pas bon deh ! Mais bon, faut pas ton cœur va prendre l’eau. Tu peux créer ton propre style et mettre nom bizarre dessus. Le peuple va te suivre. Demande à DJ Arafat. On a quitté kpango, on est rentré dans areguedé, kpankaka, frappé naboula matala, etc. Maintenant, c’est Gbinchin pintin.( Regardes plutôt, peut être que ça va t’inspirer)

(suite…)