Notre Togo a désormais 57 printemps…

Cher Togo, joyeux anniversaire ! Nous tes enfants, sommes fiers de toi. Comment je le sais ? Fastoche, c’est toujours avec force et détermination que nous te défendons et te célébrons sur les réseaux sociaux, et ce, chaque 27 avril. Mais toi, es-tu fier de tes enfants ?

Bonne question…

Quelque part, c’est à cause de nous qu’on parle de toi aujourd’hui comme faisant partie des nations les plus pauvres et les plus tristes du monde… Es-tu quand même fier de nous ? Nous t’avons juré développement économique et avons promis de faire de toi un bel et émergent Etat, mais plus de 50 ans après, tu n’as pas bougé de l’arrière-cour. Nous fais-tu toujours confiance ? Nous sommes les frères et sœurs qui sevrons d’autres frères et sœurs du pain de bonne qualité, du paracétamol optimisé, de la craie de dernière génération, etc. Sommes-nous toujours beaux et belles à tes yeux ?

Je suppose que la réponse à toutes ces questions est oui, parce que comme on dit souvent, « l’amour d’une mère (ou d’un père) n’a pas de limite ». Nous aussi t’aimons énormément. C’est d’ailleurs au nom de cet amour fou que nous te châtions de façon aussi atroce au quotidien.

Cher Togo, joyeux anniversaire ! Nous tes enfants, sommes fiers de toi. Comment je le sais ? Fastoche, c’est toujours avec force et détermination que nous te défendons et te célébrons sur les réseaux sociaux, et ce, chaque 27 avril. Mais toi, es-tu fier de tes enfants ?

Ô temps pour moi, Pays de nos aïeux… Nous remarquons avec désolation que nous venons de répéter un paragraphe. Les signaux d’une certaine maladie s’affichent, mais vu que nous ne t’avons pas doté d’un paracétamol optimisé, nous voilà obligés de couper court à ce message de félicitations pour ton anniversaire et te quitter pour aller nous faire soigner ailleurs. Ainsi donc, cher Togo, nous nous en allons. Mais sois-en sûr, nous reviendrons très bientôt à nos promesses. Pour les réitérer ? Les accomplir ? Nous ne saurons te le dire, mais promis juré, nous y reviendrons.

Tes enfants qui t’aiment…

The following two tabs change content below.
mareklloyd
Qui cherche trouve. Mais, le plus dur n'est pas de trouver ce que l'on cherche, mais c'est de supporter ce qu'on a trouvé, puisqu'on l'a cherché!!! ASSUMES TOI.