Catégorie : On rit pas un peu??

Ça, c’est une affaire de Parents Africains

Crédit photo: allocine.fr

Crédit photo: allocine.fr

 

 

Nous le savons tous, nos parents sont merveilleux. Mais nous savons aussi qu’ils peuvent se montrer orignaux, très originaux, dans leurs réactions, propos, conseils, etc. À suivre, un Top 10 de situations qu’on aura vécu ou qu’on ne peut vivre qu’avec un parent africain. Je te promets, cher lecteur, si toi aussi, tu viens de là, tu t’y retrouveras forcément. Et si ce n’est pas le cas, bah tu vas quand même te marrer.

1- Tu es tranquille dans ta chambre et on te fais savoir que Papa t’appelle. Généralement, ça sent pas vraiment bon, mais ce jour là tu sors, très inquiet, et tout ce qu’il te demande, c’est de lui remettre la télécommande qui se trouve sur la table, laquelle, faut bien le préciser, se trouve à un mètre du sofa sur lequel il est assis ou couché. Là dans ta tête, tu as envie de lui dire « Non mais Allô quoi! L’esclavage, c’est terminé hein! ». Mais heureusement  pour toi que ce scénario ne se passe que dans ta tête, donc tu t’exécutes et tu prends ta route.

2- Restons avec les Papa. Là, vous êtes dans un bar. Et il y a toujours ce moment décisif qui arrive: Choisir la boisson. Commandes une bière et il dira: « Non mais depuis quand tu bois, toi? ». Commandes une sucrerie et il dira: « Non mais, c’est devant moi tu veux faire semblant? ». Bref, il trouve toujours à redire, le papa.

3- Ceci se passe souvent avec les Mamans. Vous êtes en train de faire des courses au supermarché et tu vois un article qui t’intéresse énormément. Tu sais très bien que vu le prix, tu n’as que 10% de chances de l’obtenir. Mais tu tentes le coup, et quand c’est non, comme tu t’y attends dès le départ, elle a souvent deux façons de te répondre:  « Dégages là-bas », tout simplement. Rapide et efficace. Ou soit,  « Attends, c’est tout le supermarché que je vais t’acheter ». Oui oui, tout dépend de son humeur du jour. (suite…)



Avouons que nous, africains, sommes parfois de vrais cas!

Crédit photo: lomé-infos.com

Crédit photo: lomé-infos.com

Quand il est question de critiquer nos dirigeants, nous sommes champions. Mais lorsque pour une fois, ils prennent une décision, une bonne décision qui serait bénéfique au peuple, et Dieu sait combien elles sont rares, nous sommes encore les premiers à ne pas la respecter.

 Je veux parler ici de l’usage du casque et de la ceinture rendue obligatoire au Togo. Le nouveau code de la route comportant cette clause a été adopté le 04 Juin 2013 par l’Assemblée Nationale et depuis Avril 2014, les autorités ont décidé d’être plus rigoureux quant aux respect de cette loi. Cependant, mes chers copains ont l’air de ne pas trop s’en faire pour leur propre sécurité.

En effet, pendant mon séjour à Lomé, j’ai vu à maintes reprises des usagers de la route (surtout les conducteurs de taxi-motos) porter leurs casques, seulement aux endroits où il y a de fortes probabilités de rencontrer des agents de police chargés du contrôle de la circulation. Et pendant la course, où se trouve donc le casque? Bah, sur les cadrans ou sur les phares. Comme si c’est ça qu’il faut protéger en cas d’accident.  (suite…)



Bienvenue en Côte d’Ivoire

Crédit: ccmgrdr.org

Crédit: ccmgrdr.org

Vieux père, vieille mère, tu viens d’arriver en Côte d’Ivoire ? Ah, y a des choses que guides touristiques disent pas deh. Prends Top 10 là cadeau. Ça pourrait servir.

1-      Pour mieux t’intégrer, en préfixe isolé de ton nom (ou surnom), tu mettras DJ : Tout le monde se nomme DJ en Côte d’Ivoire. Ainsi, nous avons l’imam DJ Arafat, le natif de Bordeaux DJ Debordo, le Grand-père DJ Moriba, DJ Gbagbo, DJ Ado et j’en passe. Donc, désormais, moi c’est DJ Marek.

2-      On n’est pas DJ dans l’air comme ça aussi hein ; soit tu danses, soit tu crées pour toi : Pour une intégration parfaite en Côte d’Ivoire, il faut que tu sois capable de « tuer » avec pas de danse. Si tu es un babatchè dans wéyass là, aaahh, c’est que c’est gaté cohan. Mais si tu trémou aussi bien soldat allemand de Deuxième Guerre mondiale là, hmmm, c’est pas bon deh ! Mais bon, faut pas ton cœur va prendre l’eau. Tu peux créer ton propre style et mettre nom bizarre dessus. Le peuple va te suivre. Demande à DJ Arafat. On a quitté kpango, on est rentré dans areguedé, kpankaka, frappé naboula matala, etc. Maintenant, c’est Gbinchin pintin.( Regardes plutôt, peut être que ça va t’inspirer)

(suite…)



Faure, président? Mais oui, bien sûr!!!

Crédit photo: wwwnalairfr.20minutes-blogs.fr

Crédit photo: wwwnalairfr.20minutes-blogs.fr

Avant toute chose, j’aimerais que ce soit bien clair. J’écris ce post avec pour unique but d’amuser la galerie. Rien d’autre hein! Bon, maintenant, dites moi: Chez vous, y-en-a-t-il qui contestent le président? Pas la peine de répondre, je connais déjà la réponse et c’est oui. Le contraire m’étonnerait puisque même Dieu fait pas l’unanimité, dit-on. Mon pays le Togo ne déroge donc pas à la règle, toutefois, je compte bien justifier et faire ratifier par tous, la présence de notre Faure national à la tête de notre pays. Tout ça à l’aide de 5 beaux alibis.

1- Système Père en Fils, nous faisons office d’exemple pour d’autres pays: Et oui, le Gabon par exemple. Après Omar Bongo le père, Ali Bongo le fils  a pris le relais au pouvoir. Selon vous, d’où leur est venue cette inspiration là? Elle n’est pas tombée du ciel en tout cas hein. Et même Abdoulaye Wade a voulu tenter ce système. Mais il avait juste un peu oublié le mode d’emploi. Il faut d’abord passer de l’autre coté de la ligne Papa Wade. Si tous ceux là ont décidé de nous emboîter le pas, c’est que nous sommes sur la bonne voie, ou bien?

2- Les Etats Africains sont des monarchies démocratiques: Je me rappelle que l’année dernière, un journaliste britannique avait posé cette question au président Robert Mugabe après sa victoire à l’élection présidentielle du Zimbabwe :- Journaliste: « M. le président, ne pensez-vous pas que 89 ans serait un âge idéal pour se reposer et prendre sa retraite? »– Et Mugabe de répondre: « Avez-vous déjà posé cette question à la reine Elizabeth ou elle concerne uniquement les leaders Africains ? ». Le président est-il en train de se comparer à un roi? Aaah ça. Les présidents africains ne sont désormais plus  » son excellence » mais plutôt « votre altesse ». Quand on est roi, on l’est à vie. Et quand un roi meurt, c’est son fils qui devient roi. Point, barre.

Crédit photo: Flickr.com, par Brmurray

Crédit photo: Flickr.com, par Brmurray

(suite…)